Mohamed Hefzy dans la liste Variety 500

Mohamed Hefzy dans la liste Variety 500

Par -
Mohamed Hefzy dans la liste Variety 500
Mohamed Hefzy dans la liste Variety 500

 

Le magazine américain « Variety » vient de mettre à jour sa liste annuelle, débutée en 2017, des 500 personnalités les plus influentes dans le domaine de l’industrie des médias et du divertissement dans le monde. Cette année, le producteur et scénariste égyptien Mohamed Hefzy, président du Festival International du Film du Caire (CIFF) a fait son entrée dans cette liste. Il est le second égyptien à y figurer, après l’homme d’affaires Naguib Sawiris, fondateur du Festival du Film d’El Gouna en 2017.

Cette liste, élaborée par le comité de rédaction du magazine, qui mène des recherches très approfondies pour qu’elle reflète les réalisations de ces 500 personnalités au cours des 12 derniers mois, comprend un certain nombre de professionnels de l’industrie du divertissement à travers le monde, notamment le PDG de Walt Disney Company Robert Eiger, la très célèbre animatrice de télévision, productrice et éditrice de magazines Oprah Winfrey, les réalisateurs Martin Scorsese, Steven Spielberg, Pedro Almodovar, Luc Besson et Quentin Tarantino, le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux, les acteurs Scarlett Johansson, Meryl Streep, Leonardo Di Caprio, Tom Hanks et Rami Malek.

Outre ces deux égyptiens, cette liste comprend neuf autres personnalités du monde arabe (deux du Qatar, quatre des Émirats Arabes Unis et trois d’Arabie Saoudite), dont Turki Al-Shabana, ministre de l’Information du Royaume d’Arabie Saoudite, Fatima Hassan Al-Rumaihi, Directrice du Doha Tribeca Film Festival et du Doha Film Institute et Waleed bin Ibrahim Al Ibrahim fondateur et PDG de MBC Group. Le producteur franco-tunisien Tarek Ben Ammar figure également sur cette liste.

Mohamed Hefzy Variety 500
Mohamed Hefzy et son équipe – Clôture de la 41ème édition du CIFF

Variety a précisé que la sélection de Mohamed Hefzy s’est faite surtout en sa qualité de plus jeune président du Festival International du Film du Caire, et pour son rôle dans la relance de ce festival, qui avait perdu son éclat en raison des troubles politiques en Égypte au cours des années 2011 et suivantes.

Il est évident que depuis qu’il est à la tête du Festival International du Film du Caire, Mohamed Hefzy a opéré des changements radicaux. Lors d’une réunion qu’il a tenue avec quelques journalistes le dernier jour de la 41ème édition du CIFF, il a expliqué qu’une des premières difficultés qu’il a rencontrées a été de trouver les financements nécessaires, l’Etat ne donnant que 40% du budget. Mais en 2019, grâce à la réussite de l’édition précédente, il a été un peu plus facile de trouver des partenaires et des sponsors. Ensuite, il a fallut « moderniser » la gestion du festival, surtout sur le plan de la communication. Pour cela, il a fait appel à des cadres étrangers qui ont travaillé avec l’équipe égyptienne et qui ont changé les méthodes de travail. Sans oublier toutes les mesures prises pour attirer un plus grand public et rendre son éclat à un des plus grands festivals de cinéma du monde arabe.

Une autre très importante réforme opérée par Mohamed Hefzy a été de donner une plus grande place aux professionnels du cinéma à travers le Cairo Industry Days, une sorte de petit festival au sein du grand festival, pour permettre les rencontres, les échanges, les collaborations et surtout la promotion des jeunes cinéastes, à travers les master classes, les tables rondes, les discussions et divers ateliers.

Par ailleurs, lors de sa 41ème édition, le CIFF a annoncé que l’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma (AMPAS) lui a attribué le statut de festival qualificatif aux Oscars, ce qui va permettre aux lauréats du Prix du Meilleur court métrage « Cinéma de demain » d’être éligibles dans les catégories courts-métrages d’animation et d’action sans la condition de distribution dans les salles de cinéma.

Mohamed Hefzy Variety 500
Mohamed Hefzy lors de l’ouverture du Cairo Industry Days 2019

Variety a également indiqué que Mohamed Hefzy avait été choisi pour les films qu’il a produits à travers sa société Film-Clinic, et qui ont remporté les éloges des critiques et l’admiration du public.

Il est évident que le parcours de Mohamed Hefzy est celui d’une « success story ». Cela avait commencé en 2010, avec le film Microphone de Ahmad Abdallah, qui avait fait le tour des festivals et qui avait remporté plusieurs prix, dont le Tanit d’Or aux Journées Cinématographiques de Carthage, le Prix du Meilleur film arabe au Festival International du Film du Caire et le Prix du Meilleur film au Festival International du Film d’Istanbul. Il avait enchaîné ensuite avec d’autres succès, comme par exemple les films Villa 69 (2013) de Ayten Amin, Excusez mon français (2014) de Amr Salama, Le chanteur de Gaza (2015) de Hany Abu Assad, Withered Green (2016) de  Mohamed Hammad, Ali, la chèvre & Ibrahim de Sherif El Bendary (2016) et Sheikh Jackson de Amr Salama (2017) qui avaient tous remporté des prix dans divers festivals de cinéma. Mais bien-sur, ses plus grand succès ont été Clash de Mohamed Diab, qui a fait l’ouverture de la sélection Un Certain Regard du Festival de Cannes en 2016 et Yomeddine de Abu Bakr Shawky qui avait été en compétition officielle du Festival de Cannes en 2018.

D’ailleurs pour les éditions 89, 90 et 91 des Oscars, les films proposés par l’Egypte pour l’Oscar du Meilleur film en langue étrangère, sont justement les films Clash, Sheikh Jackson et Yomeddine, produits par Mohamed Hefzy.

Mohamed Hefzy Variety 500
Festival de Cannes 2018 – Mohamed Hefzy avec le réalisateur Abu Bakr Shawky et les producteurs Dina Emam et Daniel Ziskind.

En mai dernier, Mohamed Hefzy a également signé un accord pour coproduire Paranormal, la première série TV de Netflix en provenance d’Égypte, en tandem avec le réalisateur égyptien Amr Salama.

Sans oublier que Mohamed Hefzy a également été membre de jurys de plusieurs festivals de cinéma, dont notamment le CIFF en 2010, le Festival International du Film de Venise en 2018 et le Festival du Film de Londres en octobre 2019.

Sur sa page facebook, Mohamed Hefzy a exprimé son bonheur et sa fierté de figurer sur cette liste annuelle du magazine Variety, surtout en sa qualité de Président du CIFF depuis 2018.

Neïla Driss

 

Lire sur le même sujet:

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo