Club Africain : Les supporters réclament la tête de Younsi !

Que s’est-il vraiment passé pour que le match amical international qui devait opposer le CA à Verona soit annulé à la dernière minute ? Le BD clubiste accuse la compagnie aérienne Jasmin Airways qui, de son côté, va porter plainte pour diffamation. Cette affaire est la goutte qui a fait déborder le vase pour les supporters clubistes. Ils réclament désormais plus que jamais la tête d’Abdessalem Younsi.

Mais que s’est-il vraiment passé pour que le match amical international qui aurait dû opposer, hier au stade de Rades le Club Africain et Hellas Verona soit annulé à la dernière minute à cause d’une organisation chaotique. C’est à n’y rien comprendre, chaque partie se défendant d’être dans son droit. Face à cette gabegie, car c’en est une, le club italien a préféré faire volte-face et rester en Italie.

Samedi, après une première annulation et moult rebondissements, la rencontre amicale était de nouveau reprogrammée, puis de nouveau annulée d’abord en raison du désistement des deux compagnies aériennes contactées, Jasmine Airways et Nouvelair qui devaient assurer le transport de l’équipe italienne.

Verona refuse de venir à Tunis

Grâce à l’intervention de Tunisair, la tenue de ce match a été maintenue dans un premier temps. Mais aussitôt, le club italien a signifié son refus de participer au match amical. A travers un communiqué, Hellas Verona a confirmé que sa décision est définitive à cause de problèmes d’organisation qui concernent son déplacement.

Un devis avait été demandé à la compagnie aérienne Jasmin Airways pour la location d’un avion qui aurait dû assurer le transport de l’équipe de Verona à Tunis (Aller, vendredi – Retour, lundi). L’ONTT partenaire aurait promis de payer la compagnie. Toutefois, Jasmin Airways aurait annoncé à la dernière minute qu’elle ne pourra pas honorer ses engagements du fait de n’avoir pas encore obtenue le feu vert pour un vol en Italie.

Le CA va porter plainte

A partir de là, le Comité directeur du Club africain décide de contacter la compagnie Nouvelair qui accepte d’assurer le transport de Verona, obtenant même un supplément de 40 mille dinars. Et là encore, Nouvelair fait faux bond aux Clubistes à la dernière minute faute d’équipage disponible.

C’est la compagnie Tunisair qui a été appelée à la rescousse et finalement le vol du club italien a été fixé au dimanche 22 novembre 2019 à 8 heures. Les organisateurs du match du côté italien et la direction de Hellas Verona, ont accepté cette offre, dans un premier temps.

Face à tous ces évènements, le comité directeur du CA a annoncé qu’une plainte sera déposée contre Jasmin Airways et qu’il allait demander un dédommagement. Il a, par ailleurs, indiqué qu’il n’assume aucune responsabilité dans tous ces problèmes d’organisation survenus.

Jasmin Airways dément

La compagnie aérienne Jasmin Airways a aussitôt réagi à travers un communiqué pour donner sa version des faits. Jasmin Airways indique que de nombreuses informations totalement erronées ont circulé au sujet du transport de l’équipe de Verona. Jasmin Airways confirme qu’elle a bien été consultée pour assurer un vol au départ de l’Italie vers Tunis et qu’elle a transmis en retour une offre de prix en bonne et due forme aux organisateurs.

Toutefois, aucun contrat n’ayant été signé et aucun paiement n’ayant été perçu par la compagnie aérienne dans les délais, le vol a donc été déprogrammé. La compagnie s’étonne par conséquent de la position adoptée par le comité directeur du CA et des accusations portées sans preuves et se réserve le droit de le poursuivre pour diffamation et propagation de fausses informations.

Zones d’ombre

De même, l’Office national du tourisme tunisien a réagi par l’intermédiaire son directeur général, Nabil Bziouech précisant que l’ONTT n’a signé aucun accord avec le Club Africain ou avec une compagnie aérienne à propos du match, précisant toutefois que l’ONTT restait disposé à prendre en charge une partie des frais du transport de la délégation de l’équipe italienne après avoir reçu une proposition dans ce sens de la part du CA mais qu’il n’a signé aucun accord. Il a, par ailleurs, indiqué que l’ONTT a exigé que le CA honore tous les termes de l’accord de principe pour contribuer à cette opération.

D’un autre côté, hier, l’organisateur italien du match amical entre le CA et Hellas Verona, Nicola Innoncentin a déclaré que cette rencontre n’avait pas été annulée mais plutôt reportée à une date ultérieure qui sera annoncée dans un communiqué commun. Il a également souligné ne pas être responsable de ce qui s’est passé, rejetant la responsabilité de l’annulation de l’arrivée de la délégation de Verona à Tunis sur la compagnie Jasmin Airways.

Younsi dans de mauvais draps

Une partie des billets du match a déjà été écoulée et alors même que l’annulation du match a été officialisée, des supporters se sont rassemblés devant le Parc A estimant que cette annulation est la goutte qui fait déborder le vase. La tension a atteint son paroxysme ! Une tension qui ne date pas d’hier mais qui s’est accentuée ces dernières semaines au point d’envenimer la situation.

Samedi, les supporters ont clairement demandé le départ du comité directeur d’Abdessalem Younsi. Ce dernier doit également faire face à une demande pressante de clarifier la situation financière du club, d’organiser une assemblée générale évaluative, de publier les rapports financier et moral qui n’ont toujours pas été publiés par l’actuel comité directeur et d’ouvrir les adhésions dans le but d’organiser des élections anticipées.

Younsi se trouve actuellement dans une situation peu enviable notamment parce qu’on lui reproche de n’avoir pas su ou pas voulu gérer les litiges avec la FIFA, d’avoir montré son incapacité à payer les salaires des joueurs alors qu’il n’a en charge que la gestion des affaires courantes du club, les dettes ayant fait sujet d’une collecte menée par les fans clubistes.

Rappelons que pour le match qui devait opposer le CA à Verona, le comité directeur avait promis de verser les bénéfices au compte FTF-Litiges-CA.

5,3 MD dans le compte FTF-Litiges-CA

Sur un autre plan, la situation du compte FTF-Litiges-CA affiche actuellement un solde créditeur de 903 mille dinars pour un total de contributions des supporters clubistes dans ce compte qui s’élève à 5,094 millions de dinars. Il reste par conséquent 696 mille dinars à collecter pour régler la totalité de la somme due à Yoann Touzghar (1,534 million de dinars) avant le 2 janvier et mettre fin ainsi à la sanction de l’interdiction de recrutements infligée par la FIFA.

Il ne reste en fait que 496 mille dinars après la contribution de 200 mille dinars de Hammadi Bousbia et la remise d’un chèque versé directement dans le compte en question.

Commentaires:

Commentez...