Il existe un blocage au niveau des institutions de l’Etat, selon Kais Saied

Mardi 17 décembre 2019, le président de la République, Kais Saied, se rend à Sidi Bouzid où il prononce un discours à l’occasion de la célébration du neuvième anniversaire de la Révolution.

Depuis, ce discours fait polémique ! Kais Saied a notamment déclaré que « des conspirations se tissent dans l’ombre », mais « qu’il répondra aux revendications du peuple liées à la liberté et à la dignité malgré les complots ».

« Les institutions politiques ne fonctionnent pas et on m’en a fait endosser la responsabilité par la suite. On est en train de créer des crises de toutes pièces mais vous connaissez très bien les auteurs de ces machinations et de ceux qui se cachent derrière. » s’est-il écrié.

Un discours alarmiste qui a surpris tous les observateurs d’autant que le Chef de l’Etat ne cite pas ceux qui sont derrière « les machinations » qu’il évoque et « les manœuvres qui se tissent chaque jour par des parties nommément connues ».

Ce vendredi 20 décembre 2019, la conseillère à la présidence de la République chargée de la communication, Rachida Ennaïfer a apporté des précisions sur le fonds du discours de Kais Saied.

Elle a d’abord précisé sur les ondes de la Radio nationale que « les manœuvres » évoquées par le président de la République ne visent pas sa personne mais la Tunisie dans le sens où il existe un blocage au niveau des institutions de l’Etat.

« Ces machinations qui se tissent quotidiennement par des parties nommément connues » évoquées par Kais Saied, sont une manière d’évoquer l’existence d’une volonté cherchant à bloquer le pays. Selon elle, Kais Saied a présenté des propositions et le simple fait que ces propositions ne se concrétisent pas il s’agit-là d’un blocage.

Elle a soutenu que tout ce qu’a dit Kais Saied illustre la réalité même si son allocution a choqué.

Commentaires: