Attention : Aspirine, Doliprane, Efferalgan… peuvent endommager le foie en 24H !

Illustration

Dans un communiqué rendu public, l’Agence française de sécurité du médicament a mis en garde contre l’utilisation inadéquate des médicaments contenant du paracétamol et certains anti-inflammatoires dont notamment L’Aspirine, le Doliprane, l’Efferalgan et l’Advil.

« Ces médicaments sont sûrs et efficaces lorsqu’ils sont correctement utilisés, mais présentent des risques lors d’une utilisation inadéquate », selon cette agence. D’ailleurs, en France, ces médicaments seront, à partir du 15 janvier prochain, placés derrière le comptoir du pharmacien, c’est-à-dire, leur utilisation nécessitera une ordonnance médicale, rapportent plusieurs médias français.

« Afin de favoriser le bon usage de ces médicaments d’utilisation courante, l’ANSM a décidé qu’à compter du 15 janvier 2020, ces médicaments ne pourront plus être présentés en libre accès dans les pharmacies, renforçant ainsi le rôle de conseil du pharmacien auprès des patients qui souhaitent en disposer sans ordonnance. » a-t-on communiqué.

À cause d’une surdose, un foie peut être totalement détruit en 24 à 48 heures », s’inquiète  dans ce sens le professeur Nicolas Authier, président de l’Observatoire français des médicaments antalgiques.

En Tunisie, le ministère de la Santé n’a rien communiqué à cet effet, mais il devra certainement réagir dans les jours à venir pour prendre la meme déicsion car il s’agit de hauts risques sur la santé publique.

Commentaires: