43 points noirs routiers en Tunisie

Illustration

Le nombre des points noirs en Tunisie a régressé passant de 145 points, au cours de la période 2007/2011, à 43 points, en 2018, a déclaré, ce mercredi 18 décembre, le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Selmi.

Revenant sur l’accident d’Amdon, au cours d’une séance plénière tenue, le ministre a souligné que la route nationale Amdoun/Béja par laquelle passent environ 600 mille véhicules répond aux normes internationales.

Il a encore fait savoir, qu’à titre d’exemple, la largeur de la déviation est de 9 mètres et que les signalisations (pente et interdiction de doublement) sont installées conformément aux normes internationales, ajoutant qu’un mur de protection a été bâti, en novembre 2019, rapporte l’agence TAP.

Commentaires: