Gabegie à l’hôpital : Un mort-vivant à Sousse

Gabegie à l’hôpital : Un mort-vivant à Sousse

Par -

Encore une fois, l’hôpital public se distingue par la gabegie et l’incurie. Sinon comment qualifier cet incident surréaliste qui nous est rapporté par Adnene Belhadj Amor.

« Plus vrai que vrai. L’hôpital Farhat Hached de Sousse remet à une famille de la région de Kairouan le corps du père décédé.

Au moment de laver la dépouille en prévision de son enterrement, le bonhomme se réveille. »

Incroyable mais emblématique de la pagaille qui règne dans nos hôpitaux !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo