Mandat de dépôt en prison à l’encontre de Sami Fehri

Sami Fehri

La chambre d’accusation à la cour d’appel de Tunis a publié aujourd’hui un mandat de dépôt contre le magnat des médias Sami Fehri, le représentant de la société Cactus et son administratrice judiciaire, selon Habib Torkhani adjoint du Procureur de la République, rapporte la radio Shems FM.

Le présentateur télé Sami Fehri, l’administratrice de la société Cactus Brod et le gérant de la société ont été remis, le 16 novembre dernier, en liberté, avec décision d’interdiction de voyage pour 12 accusés dans l’affaire de malversations dans cette société, sur décision du juge d’instruction du pôle économique et financier, a déclaré le porte-parole du pôle, Sofiene Selliti.

Il a ajouté que le juge d’instruction a également interdit de voyage 12 personnes en relation avec cette affaire dont Sami Fehri, l’administratrice de Cactus Prod et le mandataire de la société Eight Prod, l’enquête est en cours.

Il a précisé que le ministère public a fait appel de la décision du juge d’instruction, indiquant que le juge d’instruction a ouvert une enquête à l’encontre de 12 personnes pour crimes de blanchiment d’argent et exploitation d’un fonctionnaire en vue de générer des intérêts et porter atteinte à l’administration.

Le propriétaire de la chaîne El Hiwar Ettounsi, Sami Fehri, a été arrêté mardi 5 novembre 2019, par la brigade des recherches dans les crimes économiques et financiers d’El Gorjani, et ce pour suspicion de corruption au sein de la société Cactus Prod.

Il ne s’agit pas de l’affaire initiale qui traîne depuis 2011 mais de nouveaux soupçons de corruption dans cette société de production.

Commentaires:

Commentez...