Lutte anticorruption : Une prime pouvant atteindre 50 mille dinars pour les lanceurs d’alerte

Dans la lignée de l’annonce du chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires courantes, Youssef Chahed, le président de l’instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib, a confirmé, ce mardi 10 décembre 2019, la mise en place prochaine d’une commission qui sera chargée de l’attribution de récompenses financières aux dénonciateurs de la corruption.

Le gouvernement compte accorder des primes aux lanceurs d’alertes contre la corruption en coordination avec l’INLUCC. Ces récompenses ont été fixées à hauteur de 5% de la valeur des avoirs récupérés dans les affaires de corruption traitées par la justice, mais le montant de la récompense ne peut dépasser 50 mille dinars.

Commentaires: