ARP : Coupure d’électricité pour lever le sit-in du PDL

Capture d’écran

Dans la nuit du vendredi 6 décembre, la présidente du bloc parlementaire du Parti Destourien Libre, Abir Moussi a publié une vidéo annonçant que l’administration du parlement avait coupé l’électricité pour mettre fin au sit-in des députés de son parti, sur fond du dernier incident sous le dôme de l’ARP.

« Ils ont coupé l’électricité et le réseau internent et menacent d’utiliser la force pour nous faire évacuer, mais nous persistons et nous continuons notre sit-in pour la quatrième nuit d’affilée, nous n’allons nulle part, tant que nous n’avons a pas reçu d’excuses suite à l’incident connu par tous » a-t-elle affirmé.

La présidente du parti a rassuré, d’autre part, sur l’état des sitineurs et leur détermination à poursuivre « leur lutte pour restituer le prestige et la valeur de l’ARP, des Destouriens et de l’Etat tunisien ».

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), a consacré sa réunion d’hier vendredi 6 décembre au Palais du Bardo, « aux tentatives du bloc du Parti destourien libre (PDL) de perturber le fonctionnement normal de l’ARP et ses structures, qui ont eu pour effet de porter atteinte à l’image du Parlement aux yeux des Tunisiens et de perturber cette instance vitale à un moment sensible ».

Le bureau du Parlement a décidé, à l’unanimité, selon un communiqué, d’inviter « les deux parties (en allusion à la députée du Parti destourien libre Abir Moussi et à la député du Mouvement Ennahdha, Jamila Ksikssi) à échanger des excuses au plus tard samedi à midi ».

Le bureau de l’ARP a appelé les députés du PDL qui observent un sit-in à quitter la salle plénière quatre heures après l’expiration du délai fixé, pour permettre à l’administration de préparer la salle pour tenir les réunions consacrées à l’examen du projet de loi de finances pour l’année 2020, tout en affirmant le droit d’observer les sit-in dans les espaces communs de l’ARP, rapporte l’agence TAP.

Commentaires: