A l’aéroport d’Enfidha, on fête déjà les 10 ans !

A l’aéroport d’Enfidha, on fête déjà les 10 ans !

Par -

L’Aéroport International Enfidha Hammamet a célébré son 10ème anniversaire lors d’une cérémonie à laquelle ont assisté Monsieur René Trabelsi, ministre du Tourisme et de l’Artisanat et ministre du Transport par intérim, les officiels des deux ministères, les ambassadeurs français et turc, ainsi  que des autorités nationales, régionales et locales, les employés de l’aéroport et l’ensemble des parties intervenantes et partenaires à l’aéroport.

À cette occasion, M. Guclu Batkin, Président Directeur Général de TAV Tunisie, s’est félicité de cette commémoration indiquant que cette occasion offre l’opportunité d’avoir un regard rétrospectif sur l’histoire de notre entreprise et de se projeter dans l’avenir pour focaliser sur tout ce que l’Aéroport Enfidha Hammamet est à même de contribuer aux secteurs du tourisme et du transport en Tunisie dans les décennies à venir.

« En 2007, TAV Airports a montré son grand intérêt pour la Tunisie en y apportant un investissement considérable alors que l’économie mondiale connaissait une sérieuse crise financière et que les investisseurs internationaux ajournaient leur implantation dans le pays.

Nous étions confiants dans les perspectives socio-économiques de la Tunisie et dans l’ingéniosité du peuple tunisien. Nous sommes à présent ravis de constater que nous avons relevé le défi avec succès et que dans le cadre de nos festivités d’aujourd’hui, nous ne saurions manquer de faire part de notre reconnaissance à tous ceux qui ont contribué au cours de la dernière décennie à faire de cette belle infrastructure un atout essentiel pour la Tunisie », a-t-il ajouté.

Batkin a également fait savoir que depuis l’atterrissage du premier vol à l’aéroport, le 4 décembre 2009, la société n’a pas cessé d’œuvrer pour que l’Aéroport International Enfidha Hammamet joue pleinement le rôle pour lequel il avait été réalisé, à savoir offrir une qualité de service optimale, aux standards internationaux, aux visiteurs de la Tunisie et contribuer à la promotion de la destination tunisienne.

« L’aéroport Enfidha Hammamet s’est également distingué comme étant le premier « Aéroport Vert » (respectueux des normes environnementales) en Tunisie et l’un des rares aéroports en Afrique à recevoir l’accréditation Carbone du Conseil International des Aéroports (ACI).

L’aéroport Enfidha a également  obtenu la certification ISO pour la gestion aéroportuaire et la satisfaction clients. Nous sommes résolus à maintenir ce rythme de distinction et à faire en sorte que notre aéroport continue sa contribution à l’enrichissement de l’infrastructure du transport aérien en Tunisie », ajoute le responsable.

Pour sa part, le ministre du Tourisme, René Trabelsi, qui visitait pour la première fois l’aéroport, s’est dit heureux de voir de telles structures modernes qui représentent, selon ses dires, une fierté pour la Tunisie. « De tels aéroports, on les voit en Europe et dans les pays développés. On espère qu’après la rénovation de l’aéroport Tunis-Carthage, une base aérienne moderne, belle et pratique pour les passagers s’ajoutera en Tunisie », a déclaré Trabelsi, qui a salué la société TAV. « Nous sommes fier d’avoir ce groupe en Tunisie ».

Il a également remercié les ambassadeurs de France et de Turquie qui « ne cessent de soutenir la dynamique économique en Tunisie « .

Notons qu’au cours des dix premiers mois de 2019, l’aéroport Enfidha-Hammamet a traité plus 7400 mouvements aériens opérés par 50 compagnies aériennes. Il a servi plus d’un 1.4 millions de passagers, en provenance de 146 aéroports dans 23 pays.

Opéré par TAV Tunisie, filiale de TAV Airports – membre du Groupe ADP, l’Aéroport International Enfidha Hammamet constitue un point d’entrée stratégique pour les visiteurs de la Tunisie grâce à son emplacement idéal au carrefour des grandes villes et des principales zones touristiques du pays.

Il constitue un exemple réussi du partenariat public-privé en Tunisie et l’un des plus importants investissements étrangers directs dans le pays, avec un apport en fonds propres de TAV Airports et une participation des plus importantes institutions financières internationales, y compris la Banque mondiale, par le biais de la Société Financière Internationale (IFC), la Banque Européenne d’Investissement (BEI – AFD) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo