Abir Moussi : La loi de finances ne sera pas examinée tant...

Abir Moussi : La loi de finances ne sera pas examinée tant qu’Ennahdha ne s’est pas excusé

Par -

Les députés du parti destourien libre (PDL) continuent leur sit-in à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) pour la quatrième journée consécutive.

Abir Moussa, présidente du bloc, a déclaré qu’elle ne permettra pas que les débats sur la loi de finances soient lancés à moins que le bloc d’Ennahdha ne présente des excuses.

Notons qu’il est prévu de commencer, à partir de dimanche prochain et sur trois jours, l’examen de la loi de finances et du budget de l’État pour 2020.

« Malgré les campagnes de dénigrement et de remise en cause qui visent notre bloc, nous ne renoncerons pas, nous ne ferons pas la sourde oreille face aux insultes ni continuerons à prendre part à des séances plénières avec des personnes qui qui n’arrivent pas à appliquer la loi », a-t-elle déclaré hier soir dans une vidéo en direct, publiée sur sa page Facebook. « L’Etat tunisien nous a été arrachés et les institutions tunisiennes ont été violées ».

Elle a souligné que depuis la prise en charge du Parlement par les « Frères musulmans », les violations, les dépassements et les fraudes se multiplient.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo