« Entre Temps » à Testour : Art, culture et patrimoine au rendez-vous !

« Entre Temps » à Testour : Art, culture et patrimoine au rendez-vous !

Par -
CP : Belfan

L’association Belfan, basée à Testour dans le gouvernorat de Béja ne cesse d’œuvrer pour préserver et promouvoir le patrimoine, le savoir-faire et les produits de cette ville. Fidèle à sa vocation culturelle et artistique, l’association a pu, à travers tous ses activités, programmes et concepts, allier art, histoire  et patrimoine au profit de la décentralisation culturelle.

Sa dernière activité n’est pas sortie de ce cadre. « Entre Temps, partage et rencontres », un dernier programme culturel mis en place par cette association au profit des jeunes de Testour. Centré principalement sur deux axes : art et patrimoine, le programme soutenu par l’ambassade d’Allemagne à Tunis, a misé sur le savoir faire, les produits et les aspects authentiques de Testour, en adoptant une approche de partage et de rencontre.

S’étalant sur plusieurs mois, le projet a consisté notamment à animer des ateliers artistiques de musique, de cinéma, de théâtre et même de littérature et de calligraphie. Pour le volet patrimonial, les jeunes participants à ce programme ont été initiés et formés à la fabrication de quelques produits décoratifs, tout en exploitant le savoir faire testourien, pour fabriquer par exemple des éventails traditionnels.

Le programme a également porté sur l’organisation de rendez-vous culturels au profit de ces jeunes, en invitant chaque semaine des figures de la vie culturelle et artistique. « Dans chaque rendez-vous il y a eu un partage entre les artistes et ces jeunes motivés. L’accent a été mis sur les manières de contourner les obstacles qui font face à la carrière de chaque artiste, surtout au début » nous explique Mélék Ben Fekher, fondatrice de l’association Belfan.

D’après ses dires le principal objectif de cette activité étant de sauvegarder le patrimoine et le savoir faire testouriens et réconcilier les jeunes avec leurs histoire et origines. « C’est aussi une manière de réconcilier les différentes générations, car dans certains ateliers nous avons vu des personnes de différents âges s’échanger leurs expériences », explique-t-elle.

Notons que le programme s’est déroulé dans le premier espace culturel à Testour « Laranja », en partenariat avec l’ambassade d’Allemagne à Tunis.

 

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo