Avec Choi Nagyong, directeur du Festival du film arabe en Corée

Avec Choi Nagyong, directeur du Festival du film arabe en Corée

Par -

Les liens cinématographiques entre la Tunisie et la Corée continuent de se resserrer. Alors que la Cinémathèque tunisienne accueille le premier festival du film coréen en Tunisie, une délégation coréenne se trouve dans nos murs.

Parmi les membres de cette délégation, Choi Nagyong, directeur du festival du film arabe en Corée, a permis aux festivaliers de découvrir cette manifestation culturelle et aussi d’en savoir plus sur le cinéma coréen.

Choi Nagyong a ainsi souligné la présence permanente du cinéma tunisien dans le cadre du festival qu’il dirige et dont la neuvième session aura lieu en juin 2020.

Plusieurs films tunisiens ont retenu ainsi l’attention du public coréen à l’instar de « Hédi », « Dès que j’ouvre les yeux », « Challat de Tunis » ou « La Belle et la Meute », programmé lors de la dernière édition de ce festival.

Pour la prochaine édition, il est probable que le film « Tlamess » de Alaeddine Slim représente la Tunisie.

Par ailleurs, Choi Nagyang a appris au public tunisien qu’il existait en Corée 450 salles de cinéma avec plus de 3000 écrans au total.

De même, la Corée produit un millier de films par an dont une centaine circulent dans le circuit commercial alors que les autres de format court et long participent à des festivals à l’échelle locale, dans les différentes villes du pays.

Réalisateur de cinéma, Choi Nagyang a réalisé de nombreuses oeuvres et compte parmi les acteurs essentiels de la cinéphilie en Corée.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo