Sans qualité ni statut légal, que fait Habib Khedher au Parlement ?

A droite, Habib Khedher, ancien député | CP : ARP

Lors de la réunion consultative d’hier jeudi 21 novembre tenue au palais du Bardo, présidée par Rached Ghannouchi, à laquelle ont assisté des représentants des partis politiques et des coalitions, l’ancien député d’Ennahdha Habib Khedher y participé, alors qu’il ne bénéficiait d’aucune qualité officielle.

Dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook, le Parti constitutionnel libre, qui a assisté à la réunion, s’est interrogé sur la présence de l’ancien député Kheder, affirmant qu’elle avait eu lieu « sans aucune qualité et sans statut légal », ce qui « constitue une violation grave des pratiques de l’ARP et du règlement la régissant, ainsi qu’une atteinte à l’inviolabilité des sessions, ce qui équivaut à une corruption administrative exigeant une reddition des comptes ».

Dans une mise au point publié hier, l’ARP précise que la présence de l’ancien député Habib Khader lors de la réunion consultative est la prérogative du président du Parlement Rached Ghannouchi, conformément aux règlements intérieurs.

Notons que des informations avaient fait savoir que Ghannouchi aurait nommé Habib Khedher en tant que chef de son cabinet à l’Assemblée.

 

Commentaires:

Commentez...