Tunisie : Lotfi Brahem convoqué au pôle antiterroriste

Tunisie : Lotfi Brahem convoqué au pôle antiterroriste

Par -
Lotfi Brahem à l’ARP

L’ancien ministre de l’intérieur Lotfi Brahem, démis de ses fonctions en juin 2018, a reçu, hier mercredi 20 novembre, une convocation de la part du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

Selon la radio Mosaïque FM, il doit comparaître devant le juge d’instruction ce samedi 23 novembre 2019 pour audition dans une affaire à caractère terroriste.

L’ancien ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem a fait l’objet d’accusations portées par un journaliste français concernant la planification d’un coup d’Etat en Tunisie.  Le concerné avait chargé son avocat de porter plainte contre trois parties, sur fond de ces accusations.

Brahem a décidé de porter plainte contre le journaliste Nicolas Beau, auteur de l’article, contre le site Mondafrique, support qui a publié l’article, et contre le directeur du bureau d’Al Jazeera à Tunis Lotfi Hajji.

Le ministre limogé a également demandé officiellement au procureur de la République d’ouvrir une enquête quant aux accusations que l’article présente à son encontre.

Le journaliste français Nicolas Beau, auteur de l’article en question, a écarté la théorie liant le limogeage de Brahem au drame de Kerkennah, expliquant que ce sont les conflits entre lui et le Chef du gouvernement Youssef Chahed qui ont accéléré son départ.

Le journaliste a ajouté que ces conflits cachent une guerre discrète entre les deux hommes par le fait que chacun d’eux veut imposer son contrôle.

L’ancien ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem avait été limogé le 6 juin 2018, par le Chef du gouvernement Youssef Chahed, qui n’a pas donné de précision sur les raisons de ce limogeage.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo