La Tunisie sera le premier pays arabe à enseigner l’éducation sexuelle

L’éducation sexuelle sera enfin enseignée dans les écoles tunisiennes. Une nouvelle attendue depuis des années, au vu de la prolifération du phénomène du harcèlement sexuel. Ainsi, la Tunisie sera le premier pays arabe à « toucher » ce tabou et à intégrer ce sujet dans les programmes scolaires.

La directrice exécutive de l’Association tunisienne de la santé de la reproduction, Arzak Khintich, a confirmé l’inclusion de l’éducation sexuelle dans le programme scolaire, à partir de l’année préparatoire (5 ans). L’enseignement de cette matière commencera en décembre 2019.

Elle a expliqué que cette décision entre dans le cadre d’un partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la population et l’Institut arabe des droits de l’homme et sous la tutelle du Ministère de l’éducation.

Selon ses dires, l’éducation sexuelle ne sera pas enseignée en tant que matière indépendante, mais sera intégrée dans d’autres cours comme l’arabe, l’éducation physique et les sciences de la vie et de la terre.

« L’enseignement de ce sujet se fera dans un cadre culturel et religieux adapté et commencera par des messages de sensibilisation simplifiés, visant à protéger les enfants du harcèlement », a expliqué Khintich sur Mosaique fm.

« Il s’agit de fournir aux jeunes et aux adolescents des informations correctes sur ce sujet, afin de former des valeurs positives et d’acquérir les compétences nécessaires pour prendre des décisions éclairées, responsables et fondées sur les connaissances et de pas laisser de place à l’exploitation des mineurs ».

Lundi, l’inspectrice de l’éducation civile et experte auprès de l’Institut Arabe des Droits de l’Homme Insaf Fathallah a fait savoir sur Shems fm que l’éducation sexuelle sera enseignée aux enfants à partir de 5 ans et jusqu’à l’âge de 15 ans.

Le programme sera mis en place dans 13 régions de Tunisie avant sa généralisation dans l’ensemble du pays.

Commentaires:

Commentez...