Les USA adoubent Israël : Où est passé Kais Saied, féroce défenseur...

Les USA adoubent Israël : Où est passé Kais Saied, féroce défenseur de la Palestine ?

Par -

Alors que la bande de Gaza s’embrase, les Etats-Unis ont décidé de ne plus considérer comme illégales les colonies de l’Etat hébreu en Cisjordanie occupée. Une décision qui vient s’ajouter aux précédentes lorsque Washnigton avait reconnu Al Qods occupé comme capitale d’Israël et adoubé la souveraineté de l’Etat hébreu sur le Golan syrien.

Par cette décision prise, lundi 18 novembre 2019, l’administration de Donald Trump a de nouveau ébranlé le consensus international sur le conflit israélo-palestinien en décrétant que « l’établissement de colonies de civils israéliens en Cisjordanie n’est pas en soi contraire au droit international », selon une déclaration du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Cette annonce se démarque de la précédente administration démocrate de Barack Obama qui avait vivement condamné la colonisation et va à l’encontre de la communauté internationale. Les colonies installées sur les territoires palestiniens occupés par Israël depuis 1967 sont en effet jugées illégales par l’ONU.

Condamnations en Tunisie

En Tunisie où la fibre pour la cause palestinienne est très présente, les réactions ont été unilatérales concernant l’agression sioniste contre Gaza. L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a fermement condamné l’attaque israélienne sur Gaza, dénonçant « la poursuite du siège imposé au peuple palestinien et particulièrement à Gaza devant le silence assourdissant des défenseurs de la liberté dans le monde ».

Le parlement a exprimé, dans une déclaration, l’indignation du peule tunisien face à ces agressions ainsi que sa solidarité avec le peuple palestinien frère, appelant le gouvernement à agir, conformément à la Constitution qui garantit la victoire des opprimés, dont en premier lieu le peuple palestinien.

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT), a également dénoncé l’agression barbare israélienne perpétrée contre Gaza, faisant plus d’une trentaine de victimes, une centaine de blessés en plus de la destruction des dizaines de maisons, des hôpitaux ainsi que des locaux de commerce et des routes.

Vendredi, le département des Affaires étrangères avait aussi dénoncé les agressions de l’occupation israélienne, ainsi que la politique de colonisation des territoires palestiniens, tout en exhortant le conseil de sécurité de l’ONU et les parties internationales à assumer leur responsabilité pour faire cesser les agressions systématiques des forces d’occupation israélienne sur le peuple palestinien.

Kais Saied aux abonnés absent

Avec l’embrasement de Gaza et la décision américaine, le Chef de l’Etat, Kais Saied, un féroce défenseur de la Palestine qui n’a de cesse de réaffirmer son soutien à la question palestinienne et au droit du peuple palestinien à obtenir ses droits légitimes, n’a toujours pas officiellement réagi.

Solidaire de la cause Palestinienne au point d’en faire son cheval de bataille, défiant Israël à sa manière au point de défier l’Oncle Sam qui vient de montrer qu’il ne badinait pas avec la question de l’Etat hébreu, comment va réagir Kais Saied ? Nul doute qu’il obéira à ses principes et qu’il condamnera cette décision US s’alignant ainsi sur l’Union européenne qui, de son côté, a réaffirmé sa condamnation de la politique de colonisation israélienne en réponse à la décision des Etats-Unis.

La question palestinienne ira-t-elle jusqu’à jeter un froid entre Kais Saied et ses interlocuteurs américains ? Seul l’avenir nous le dira !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo