Religion Bahai’e : Un siècle en Tunisie et toujours pas de lieu de culte

Premiers bahai’e de Tunisie, 1927

Il existe en Tunisie, depuis le début du vingtième siècle une petite communauté bahai’e.

Ces fidèles de ce qui est considéré comme la quatrième foi du Livre, se sont répandus en Tunisie, autour de 1920, lorsqu’un Egyptien était venu y enseigner les préceptes de la foi bahai’e.

Mohieddine El Kordi a été en effet envoyé en 1920 en Tunisie par le fils de Bahaullah, figure essentielle de ce courant religieux pour lequel la notion de prosélytisme est étrangère.

La Tunisie serait d’ailleurs le seul pays avec l’Egypte où un envoyé aurait été désigné pour prodiguer cet enseignement auquel plusieurs personnes seront sensibles.

C’est ainsi que la foie bahai’e trouvera son enracinement en Tunisie pour, aujourd’hui, prendre la forme d’une communauté d’une centaine de personnes voire plus.

Selon, un récit relayé dans les milieux bahai’s, le président Bourguiba, lors de son exil cairote, aurait vécu chez un Bahai

Un siècle après leurs premiers pas en Tunisie, les adeptes de la foi Bahai’e n’ont toujours pas de temple ou d’espace communautaire.

Une anomalie qui selon eux, n’en est pas une. En effet, pour cette foi, les lieux de recueillement sont ouverts à tous et il n’existe pas de prière collective.

Notons que la communauté bahaie en Tunisie célèbre aujourd’hui le deux-centième anniversaire de la naissance du Beb, le référent pour cette religion qui prône l’humanisme et l’universalité.

Commentaires:

Commentez...