« Celui qui s’allie à Ennahdha se brûle les ailes », dixit Nabil Karoui

« Celui qui s’allie à Ennahdha se brûle les ailes », dixit Nabil Karoui

Par -

« Tout parti qui s’allie à Ennahdha se brûle les ailes, et nous n’avons pas l’intention de le faire, nous avons choisi de nous positionner dans l’opposition à l’ARP« . Cette déclaration est de Nabil Karoui et date du 10 octobre dernier.

Le président de Qalb Tounes l’avait faite lors d’une apparition médiatique sur la chaine Elhiwar Ettounssi, au lendemain de sa libération. Alors candidat au deuxième tour de la Présidentielle Nabil Karoui avait écarté toute possibilité de s’allier avec Ennahdha.

Il avait même nié le fait que sa libération de prison intervenait dans le cadre d’un deal conclu avec le parti Ennahdha.

La déclaration de Nabil Karoui, en totale inadéquation avec ce qui s’est passé hier, mercredi 13 novembre 2019 à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et l’élection de Rached Ghannouchi en tant que président du Parlement à l’aide de Qalb Tounes, met tous les adeptes de ce parti dans l’embarras.

Pourquoi un tel revirement ? Aucune des deux parties n’a répondu à la question, mais ce qui est sûr c’est que Nabil Karoui a effectué un revirement à 180 degrés.

Dans une interview accordée au magazine français « Le Point » et publiée le 18 septembre, il accusait sans fioriture le gouvernement et le parti Ennahdha d’avoir orchestré son arrestation.

« Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, ainsi que ses alliés islamistes m’ont incarcéré illégalement pour que je ne puisse pas faire ma campagne pour les élections présidentielle et législatives (…) », avait-il dit.

Depuis sa prison, alors qu’il était incarcéré, Nabil Karoui avait même envoyé une correspondance à Rached Ghannouchi pour lui assurer qu’il ne « s’alliera jamais à son parti, quoi qu’il en soit » !

Dans cette lettre publiée le 1er octobre, Nabil Karoui accusait le chef du parti Ennahdha, d’avoir orchestré son arrestation et affirmait avoir refusé de s’allier avec Ennahdha en raison de son éventuelle implication dans des affaires de terrorisme, d’assassinats politiques, d’envoi de jeunes dans des zones de conflit…

Qu’en pense aujourd’hui Nabil Karoui ?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo