Club Africain : Le BD et les « Sages » toujours aussi indifférents !

Club Africain : Le BD et les « Sages » toujours aussi indifférents !

Par -
La mobilisation des supporters clubistes s’étend de plus en plus et les dons des fans ont dépassé les 1,6 million de dinars en trois semaines et ont permis au CA de régler six litiges financiers en attendant le plus gros litige à venir, celui de Yoann Touzghar, d’un montant de 1,540 million de dinars.

Qu’en est-il de la campagne de collecte de dons ? En trois semaines de mobilisation, les supporters clubistes ont déjà récolté près de 1,6 million de dinars via le compte de soutien « FTF-Litiges-CA ». Un montant qui a permis de régler définitivement six litiges financiers.

La Fédération Tunisienne de Football, qui s’est engagée à accompagner le CA dans la gestion de ces litiges, avait annoncé, la semaine dernière que le total des six dossiers réglés s’élève à 1,663 million de dinars alors que le total des contributions dans le compte FTF Litiges CA est de 1,584 million de dinars.

La FTF s’est d’ailleurs porté garante auprès de la Banque Nationale Agricole (BNA) pour le complément du règlement du joueur Boubaker Diarra puisqu’il manquait 79.000 dinars.

Les supporters payent, les autres indifférents

Cette intervention de dernière minute a permis à la BNA d’effectuer le transfert de tout le montant réclamé par l’ancien joueur clubiste et qui s’élève à 221.000 dollars avant la réunion de la commission de discipline de la FIFA prévue aujourd’hui, lundi 4 novembre.

Par ailleurs, deux litiges financiers ont été réglés en cours de semaine dernière grâce aux contributions des supporters. Il s’agit de la deuxième tranche payée au joueur zimbabwéen Mathew Rusike (100.000 euros soit 315.000 dinars) ainsi que la dernière tranche du joueur Souleymane Coulibaly (165.000 dollars soit 467.000 dinars).

Pendant ce temps et alors que les supporters clubistes et la FTF se démènent pour la résolution de tous les litiges financiers du CA, l’actuel Comité directeur et les anciennes figures du club font preuve d’une indifférence totale au point que de nombreux supporters s’interrogent de plus en plus sur l’apport et l’utilité du Comité directeur actuel.

Hammadi Bousbia se connecte, Younsi déconnecté !

A l’heure où la campagne de collecte de dons monte en rythme, cette opération de « financement participatif » a permis de dépasser les prévisions qui tablaient sur un montant de 700.000 dinars.

Cette mobilisation financière à grande échelle et l’impulsion donnée au public clubiste ont titillé Hammadi Bousbia, qui aurait promis, entre 1 et 2 millions de dinars en don et 4 à 5 millions de dinars comme apport sous forme de crédit bancaire cautionné par sa personne.

Dans le même temps, le Comité directeur clubiste et son président Abdessalem Younsi, se contentent d’aller rendre visite au Secrétaire d’Etat du Sport Ahmed Gaaloul pour lui présenter la situation actuelle du CA. Comportement d’un temps, aujourd’hui révolu !

Quoi qu’il en soit, le ministère du Sport n’a pas les 17 millions de dinars que doit payer le club de Bab Jedid. Le président Younsi devrait s’activer à ne plus perdre de temps et à chercher des moyens de financement au lieu d’aller exposer les problèmes, déjà connus par tous, du CA dans un bureau du ministère.

Quid des litiges à venir

Concernant les litiges financiers qui doivent prochainement être examinés par la commission de discipline de la FIFA, il y a le cas du joueur Matthew Rusike et une deuxième tranche de 93.000 euros (293.000 dinars environ) à régler avant le 31 décembre selon l’accord conclu entre le CA et le joueur.

Les dossiers des joueur Boubaker Diarra d’un montant (221.000 dollars et Souleymane Coulibaly (165.000 dollars) seront traités par la FIFA aujourd’hui et les montants ont été envoyés par la FTF.

Le dossier du club malien AS Real Bamako (Mali) d’un montant de 90.000 dollars (255.000 dinars environ) sera traité le 18 novembre 2019.

Le dossier du joueur Yoann Touzghar d’un montant de 1,540 million de dinars sera traité le 2 janvier 2020 et ce montant doit être réglé avant cette date limite. Si ce n’est pas le cas, le club de Bab Jedid sera interdit de recrutement pendant le mercato d’hiver.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo