Béja : Protestations après la fermeture d’une usine française

Béja : Protestations après la fermeture d’une usine française

Par -

Ce jeudi 31 octobre 2019, près de 600 ouvriers et agents de l’usine française de chaussures Nawel, ont bloqué pendant plusieurs heures, l’accès au pont de Mejez El Bab (gouvernorat de Béja).

Ils protestaient et manifestaient contre la fermeture de l’usine et le non-paiement de leur salaire du mois d’octobre après avoir été mis en congé annuel.

Dans une déclaration à l’agence TAP, le secrétaire général de l’Union régionale du travail relevant de l’UGTT, Abdelhamid Cherif, a précisé que les ouvriers ont été mis en congé annuel, au cours du mois écoulé, et n’ont pas reçu leur salaire du mois d’octobre, estimant qu’il s’agit-là d’un renvoi abusif.

Il a d’ailleurs signalé que les autorités locales et régionales avaient été alertées de la situation. D’un autre côté, il a précisé que le directeur de l’usine reste injoignable.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo