Nostalgies tunisoises : Paris Bar, Colisée et Nouveau Paris

Nostalgies tunisoises : Paris Bar, Colisée et Nouveau Paris

Par -

A elle seule, cette photo est un incroyable concentré de nostalgies que seuls ce qui ont vécu dans le Tunis de la belle époque sauront reconnaître.

C’était le temps où le Colisée (et ce qui l’entourait) constituait un repère incontournable dans la ville et le cœur battant du loisir et de la mode.

Dans cet enchevêtrement d’enseignes, on reconnait la « réclame » du Nouveau Paris, un magasin mettant en avant « le beau et le moderne » pour les élégantes de l’époque.

On reconnait aussi l’enseigne du Paris Bar, dont les Diacono furent longtemps les gérants puis qui deviendra le Tunis Club.

Autour du Colisée, que de vie, de commerce et de nostalgie au temps où cette galerie était la plus grande du pays.

Bien sûr, de nos jours, les modes de vie ont changé. De nouveaux « malls », d’autres bars et cinémas sont venus enrichir le tissu de la ville alors que les enseignes aussi ont changé.

Tunis, comme toutes les villes dynamiques, est en mutation perpétuelle et, bien entendu, nostalgie ne signifie pas immobilisme ou passéisme.

Le vingtième siècle a vécu et la jeunesse changé de rêves et de vie. Restent la nostalgie et quelques repères inébranlables qui, au fond, sont les monuments de la vie quotidienne de générations qui, elles aussi, ne font que passer.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo