Et maintenant, loin des idéologies et de la religion instrumentalisée : Réenchanter...

Et maintenant, loin des idéologies et de la religion instrumentalisée : Réenchanter la Révolution !

Par -

C’est un moment historique que celui de l’investiture d’un nouveau président de la République qui plus est démocratiquement élu.

Comme pour Béji Caïd Essebsi, mais dans un esprit différent, Kais Saied apporte dans son sillage l’espoir d’une présidence proche du peuple et vigilante quant à ses prérogatives.

Mieux élu – quoiqu’on puisse en penser – que le parti vainqueur des élections législatives, Saied est désormais fort d’une légitimité populaire et les Tunisiens le savent.

En état de grâce en attendant sa prise de fonction, Saied pourrait avec quelques gestes forts, décisifs ou symboliques, contribuer à réenchanter une Révolution toujours en quête de sens.

Pour cela, pour qu’il soit bel et bien le président de tous les Tunisiens, il est fondamental de s’éloigner des idéologies et de l’instrumentalisation de la religion musulmane.

De même, il est tout aussi essentiel de créer l’environnement politique et économique propice pour remettre la transition démocratique sur les rails et relever les défis de la réforme.

Si ces conditions sont réunies, la présidence Saied pourrait éviter écueils, impasses et guépiers et rendre hauteur, stature et prérogatives au premier magistrat du pays.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo