Tunisie : La récolte d’olives connaîtra-t-elle le même sort que celle des...

Tunisie : La récolte d’olives connaîtra-t-elle le même sort que celle des céréales ?!

Par -

A Kairouan, où la récolte d’olives promet d’être exceptionnelle, le doute et la crainte planent sur les agriculteurs.

Ces derniers, incertains quant aux prix de vente de cette année, ont organisé ce mardi 22 octobre 2019, un mouvement de protestation devant le siège de l’Union régionale des agriculteurs et ont appelé les autorités concernées à intervenir et sauver les olives.

Ils dénoncent notamment l’incertitude et le flou entourant le contrôle des prix, et le manque de clarté du sort de la récolte et de son exportation.

Les manifestants ont dénoncé des coûts élevées de production et ont exhorté l’Office national de l’huile (ONH) à recueillir leurs récoltes, à les stocker et à les exporter.

Rappelons que la récolte d’olives à Kairouan est exceptionnelle cette année. Elle est estimée à environ 170 mille tonnes contre 86 mille tonnes la saison dernière.

La surproduction, grâce ou malédiction ?

En juillet, la récolte céréalière record a provoqué une réelle crise pour le ministère de l’Agriculture qui, durant des semaines, n’a pas pu gérer les centaines de milliers de quintaux étalées sur la voie publique.

Les centres de collecte n’arrivaient plus à accueillir les quantités énormes de céréales après avoir atteint leur capacité maximale de stockage.

Le département avait dû coordonner avec les gouvernorats et l’office des céréales, et avait exploité toutes les possibilités de transport de la récolte, telles que l’acquisition de 60 nouvelles wagons et l’intervention de l’armée nationale.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo