Comment les agents de la SONEDE ont obtenu le droit de quitter...

Comment les agents de la SONEDE ont obtenu le droit de quitter leur lieu de travail avant l’heure !

Par -

Les agents et cadres de la société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) auraient du observer à partir d’hier, lundi 21 octobre 2019, des sit-in de deux heures pendant trois jours successifs.

La raison invoquée est simpliste. L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) revendique la réduction d’une heure de travail pendant la séance d’après-midi pour pouvoir quitter à 17h au lieu de 18h.

Surprise ce matin quand la fédération générale des eaux relevant de l’UGTT a annoncé que les actions protestataires, qui étaient programmées ces mardi 22 et mercredi 23 octobre 2019, ont été annulées.

Selon la fédération, ette décision a été prise après que l’administration de la SONEDE ait accepté de permettre à 2000 agents de quitter les lieux de travail à 17h15 au lieu de 18h00 et ce, à partir du 1er novembre 2019.

Que vont-ils faire de cette heure ? Selon Arbi Yahyaoui, membre de la fédération générale des eaux et chargé des affaires juridiques à l’UGTT, la sortie du travail à 18h ne permettait pas aux agents et cadres de la SONEDE de pouvoir rentrer rapidement pour récupérer leurs enfants. Ils étaient également la cible de certains cas de braquage.

Le responsable syndical a revendiqué la nécessité de redistribuer les heures de travail pendant la semaine pour garantir une certaine flexibilité. Qu’en pensent les citoyens qui viennent régler leurs factures ?

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo