Trois prix pour le cinéma tunisien au Festival du Film Arabe de...

Trois prix pour le cinéma tunisien au Festival du Film Arabe de Malmö.

Par -
Trois films tunisiens remportent des prix au Festival du Film Arabe de Malmö
Trois films tunisiens remportent des prix au Festival du Film Arabe de Malmö.

 

La neuvième édition du Festival du film arabe de Malmö (Suède), qui s’est déroulée du 4 au 8 octobre 2019, s’est achevée après quatre jours d’activités intéressantes et enrichissantes. Le cinéma tunisien étant l’invité d’honneur de cette édition, les festivaliers ont pu assister à un panel sur « le cinéma tunisien d’hier, d’aujourd’hui et de demain » et surtout à la projection de cinq longs et quatre courts métrages tunisiens.

La cérémonie de clôture, ouverte au public, a eu lieu au cinéma Le Royal, le plus grand cinéma de Suède, en présence de plusieurs professionnels du cinéma arabe.

Le jury de la compétition longs métrages de fiction, composé de l’actrice égyptienne Laila Eloui, du critique irakien Kais Kassem et du réalisateur tunisien Ridha Behi (qui a participé aux délibérations en ligne puisqu’il n’avait pas pu être présent à Malmö) a décerné les prix suivants :

Prix du meilleur long métrage de fiction à Ext.Night
Prix du meilleur long métrage de fiction à Ext.Night
  • Le Prix du Meilleur film à Ext.Night de Ahmad Abdalla El Sayed. Les acteurs principaux du film, Sherif El Desoky et Mona Hala, ont reçu le trophée au nom du réalisateur. Ce prix est vraiment mérité. Ext.Night raconte la rencontre entre un jeune réalisateur, un chauffeur de taxi et une prostituée qui vont passer toute une nuit ensemble et nouer des liens entre eux, avant de reprendre chacun le cours de sa vie. Ext.night, avait  fait sa première au Festival International du Film de Toronto en septembre 2018. En compétition au Festival International du Film du Caire, il avait remporté le Prix de Meilleur acteur pour Sherif Desoky. Ext.Night avait également été le film d’ouverture du Festival Gabes Cinéma Fen en Avril 2019.
  • Le Prix du Meilleur réalisateur au libanais Bahij Hojeij pour son film Good Morning.
  • Le Prix du Meilleur scénario à Screwdriver (Mafak) du réalisateur palestinien Bassam Jarbawi. Très beau film, qui avait d’ailleurs été sélectionné dans plusieurs festivals de cinéma, dont le Festival du Film de Venise, le Festival du Film d’El Gouna et le Festival Gabès Cinéma Fen. Un film palestinien qui essaye de comprendre les conséquences, aussi bien physiques que psychologiques, des années de détention des palestiniens dans les prisons israéliennes.

    Prix du Meilleur acteur pour Ahmed Hafiène
    Prix du Meilleur acteur pour Ahmed Hafiène
  • Le Prix du Meilleur acteur au tunisien Ahmed Hafiène pour son son rôle dans Fatwa de Mahmoud Ben Mahmoud. Après les JCC 2018, le Festival Vues d’Afrique de Montréal 2019 et le Festival du Cinéma tunisien 2019, c’est la quatrième fois qu’Ahmed Hafiène est récompensé pour son interprétation de ce rôle.
  • Le Prix de la Meilleure actrice à la marocaine Fatima Atif pour son rôle dans The Healer de Mohamed Zineddaine.

Le jury de la compétition courts métrages, composé de la productrice Layaly Badr, des critiques Waleed Seif et Nabil Hajji a décerné les prix suivants :

Prix du Meilleur court métrage pour Brotherhood
Prix du Meilleur court métrage pour Brotherhood

Les prix de la compétition longs métrages documentaires ont été attribués par un jury composé de la réalisatrice palestinienne Mai Masry, du critique tunisien Tarek Ben Chaabane et du directeur du Festival du film de Tripoli, Elias Khlat :

  • Le Prix du Meilleur documentaire au film libanais Erased, ___ Ascent of the Invisible de Ghassan Halwani.
  • Le Prix du Meilleur réalisateur à la libanaise Sarah Kaskas pour son film Underdown.
  • Mention spéciale pour le film soudanais Khartoum Offside de Marwa Zein.

Le prix du public a été attribué au film égyptien The Guest de Hadi El Bagoury. Beau film, qui raconte un dîner assez insolite mettant face à face les arguments d’un jeune islamiste et d’un intellectuel séculariste.

Le prix du journal «Al-Nahar»,décerné par les critiques Adnan Hussien Ahmed, Mustafa Kaoud et Marwa Abu Eish, a été attribué au film palestinien Screwdriver de Bassam Jarbawi.

Neïla Driss

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Films tunisiens au CIFF 2019video

CIFF 2019