Législatives : Plusieurs infractions enregistrées

Lors de ces élections législatives, plusieurs infractions ont été enregistrées comme le soulignent les nombreux observateurs à commencer par l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), qui a relevé des tentatives d’influencer les électeurs, ce dimanche 6 octobre 2019, jour de silence électoral, dans certains bureaux de vote.

I Watch : Graves infractions

Des infractions graves ont été enregistrées par l’organisation « I Watch », lors de l’observation de l’opération de vote, comme l’a indiqué lors d’un point de presse, hier, Mouaffek Zouari, coordinateur des projets de « I Watch ».

Ces infractions consistent prinicpalement en des tentatives d’influencer les électeurs à proximité de certains centres de vote des circonscriptions électorales de Tunis 2, du Kef et de Tataouine.

Des actes de poursuite des activités électorales et de non-respect du silence électoral par l’affichage et la distribution de dépliants dans les circonscriptions électorales de Sfax 2, la Manouba, Tunis 1 et Nabeul 1 ont également été enregistrés.

Mourakiboun : scrutin sans incident majeur

Pour le réseau Mourakiboun qui a couvert 1001 bureaux de vote, grâce à 2002 observateurs fixes dans les bureaux de vote, 900 observateurs et superviseurs mobiles pour observer les alentours des bureaux et centres de vote et 100 observateurs représentant l’équipe centrale et les équipes de coordination régionales, le scrutin s’est déroulé sans incident majeur.

Mourakiboun a relevé que 91% des bureaux de vote ont respecté les procédures de vote en vigueur et que dans 9% des bureaux de vote, des dépassements considérés mineurs ont été observés.

Les observateurs du réseau Mourakiboun ont enregistré des incidents dans différentes circonscriptions comme la poursuite des campagnes électorales et l’influence sur les électeurs à l’intérieur et à l’extérieur des centres de vote ou des tentatives d’achat de voix (tentatives de corruption) et d’influence sur les électeurs.

Mourakiboun a également épinglé des cas de violence entre les représentants des listes candidates et partis politiques et dans certains cas avec les citoyens et électeurs dans et aux alentours des centres de vote.

L’Observatoire Chahed relève plusieurs infractions

L’observatoire Chahed a également listé un certain nombre d’infractions hier, à la mi-journée comme le cas de la candidate numéro 6, Kalthoum Jouini, à Béja, qui s’est présentée au bureau de vote, représentant la liste législative « Parti destourien libre » et portant une carte d’accréditation de l’ISIE.

A Zaghouan, les électeurs ont été incités à voter pour la liste 27 en contrepartie d’une somme d’argent (bureau de vote 2 Mars Bir Mcherga). A Ben Arous, les électeurs ont été influencés et appelés à voter pour la liste d’Abir Moussi.

Un scrutin calme malgré plusieurs infractions, selon la MOE-UE

Selon la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE) en Tunisie et son chef Fabio Massimo Castaldo, le scrutin législatif s’est déroulé dans le calme et dans le cadre du respect total des dispositions réglementaires.

« En dépit de plusieurs infractions constatées près des bureaux de vote et sur les réseaux sociaux, le scrutin législatif s’est déroulé dans un climat serein », a indiqué Massimo Castaldo, lors d’un point de presse.

Le responsable européen a cependant regretté la baisse du taux général de participation par rapport au scrutin présidentiel du 15 septembre dernier.

D’après Massimo Castaldo, la mission d’observation électorale de l’UE va élaborer un rapport définitif comportant des résultats détaillés d’observation ainsi que des recommandations.

Examen des infractions liées aux pages sponsorisées

Par ailleurs, l’ISIE a adressé des correspondances à certains candidats, têtes de liste aux élections législatives, les invitant à supprimer les pages sponsorisées sur le réseau social Facebook, a indiqué Sofiene Labidi, membre de l’ISIE.

L’ISIE devra examiner les infractions enregistrées concernant certains candidats têtes de liste qui n’ont pas supprimé les pages sponsorisées.

Commentaires:

Commentez...