HAICA : Zitouna TV épinglée, 20.000 dinars d’amende

HAICA : Zitouna TV épinglée, 20.000 dinars d’amende

Par -

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a infligé une amende de 20.000 dinars à la chaîne privée Zitouna TV pour avoir fait de la publicité politique.

La HAICA reproche à Zitouna TV d’avoir diffusé entièrement la réunion du parti Ennahdha qui s’est tenue le 28 septembre au gouvernorat de Sfax, du début à la fin. Cette diffusion a duré 1H20 sans le moindre commentaire d’un journaliste.

Par ailleurs, la HAICA a également infligé une amende record à la chaîne Nessma TV de l’ordre de 160.000 dinars pour publicité politique au profit du candidat au deuxième tour de la Présidentielle, Nabil Karoui.

La Haica a décidé également de transférer le dossier de cette chaîne diffusant hors la loi devant la justice, selon un communiqué également publié hier. L’instance de régulation annonce avoir alerté le procureur de la République sur des « infractions graves », commises par la chaîne portant notamment sur la diffusion de discours incitant à la haine et à la violence.

« Il est question notamment des propos de Taoufik Ben Brik qui a appelé au port des armes pour libérer le candidat Nabil Karoui de la prison ». Le ministère public auprès du Tribunal de première instance de Ben Arous a décidé d’ouvrir une enquête sur les déclarations de Taoufik Ben Brik concernant le candidat à la Présidentielle Nabil Karoui.

Sur la chaîne Nessma TV, Ben Brik a appelé, mardi 1er octobre 2019, à la libération de Karoui, estimant que « les gens brandissent les armes pour défendre leurs candidats dans d’autres pays« . Une déclaration jugée violente et inacceptable.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo