Présidentielle : L’ISIE craint le vide juridique si Nabil Karoui reste incarcéré

Si Nabil Karoui reste incarcéré « nous allons faire face à un gros dilemme et si la situation ne change pas nous ferons face à un vide juridique », c’est ce qu’a déclaré le président le président de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), Nabil Baffoun dans une interview accordée à France 24, annonçant au passage que le second tour de l’élection présidentielle anticipée aura lieu le 13 octobre 2019.

Nabil Baffoun a exprimé son inquiétude face à ce qui pourrait advenir annonçant « craindre les éventuels recours qui pourraient être intentés contre l’opération électorale » en évoquant le cas de Nabil Karoui qui se trouve actuellement incarcéré pour une affaire de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale.

Nabil Baffoun a rappelé que l’ISIE avait officiellement demandé à la justice de permettre à Nabil Karoui de participer à un débat télévisé ou d’accorder une interview à la presse afin de jouir des mêmes droits que Kais Saied en application du principe de l’égalité des chances.

Commentaires: