Conflit magistrats – avocats : Après Ennaceur, Taboubi appelle au calme

Conflit magistrats – avocats : Après Ennaceur, Taboubi appelle au calme

Par -

Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi a commenté le conflit qui existe depuis plus d’une semaine entre les avocats et les juges.

Selon lui, ce conflit n’est dans l’intérêt de personne et les deux parties doivent mettre fin à ce qui se passe.

Taboubi a ajouté que la centrale syndicale a annulé tous les mouvements protestataires programmés cette période, et ce en raison de la période des élections, et a estimé qu’elles doivent faire de même.

Il a appelé, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, l’Ordre des Avocats et l’Association des Magistrats Tunisiens à faire preuve de responsabilité « afin de surmonter la crise et de consacrer la primauté de la loi dans l’intérêt des magistrats et des avocats, et par conséquent, pour le bien commun ».

Hier, alors que les magistrats sont en grève depuis plus d’une semaine, les avocats ont décidé d’organiser une journée de colère en réponse à cette grève.

Le président de la République par intérim Mohamed Ennaceur a reçu, au palais de Carthage, le président du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM) Youssef Bouzakher.

Une rencontre qui a porté sur la situation de la justice mais surtout sur les derniers événements et le conflit ouvert entre magistrats et avocats. Mohamed Ennaceur a d’ailleurs exprimé son inquiétude face aux derniers événements survenus au Tribunal de première instance de Tunis, appelant à laisser la justice à l’abri des tractations politiques et à la nécessité de respecter l’indépendance du pouvoir judiciaire.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo