La Marsa : Enjeux actuels de la démocratie participative

La station d’art B7 L9 à Bhar Lazreg en banlieue de la Marsa accueillera dimanche 29 septembre à 11h une rencontre qui portera sur l’évaluation d’une année de participation citoyenne à La Marsa depuis l’arrivée de listes indépendantes aux commandes de la mairie.

La rencontre sera intitulée : « Les enjeux actuels de la démocratie participative à La Marsa ».

Les panélistes seront (par ordre alphabétique) : Bèdis Bouziri, Khaled Khoudja et Abderrazek Redissi.

Les objectifs de cette rencontre, selon ses animateurs, seront au nombre de deux.

1. Dresser l’inventaire des freins à la démocratie locale qui sont classés par typologie (institutionnel, managérial, socio-économique, culturel) et que nous décrirons à partir d’observations à La Marsa.

Le débat avec l’assistance approfondit cette problématique, identifie les facteurs d’exclusion concernant les jeunes, les femmes, les adultes engagés…, invente des solutions innovantes et détermine les conditions optimales d’application sur le terrain.

2. Un an après des élections municipales qui soulevèrent l’enthousiasme d’un très grand nombre de citoyens mobilisés pour faire gagner les très nombreuses listes indépendantes et à la veille d’élections présidentielles et parlementaires qui s’annoncent très disputées, la pratique au quotidien de la démocratie au niveau local mérite d’être étudiée.

Elle mérite d’être étudiée afin de juger de la bonne santé de notre système politique et civique et ce, neuf années après la Révolution de la dignité et de la liberté, que beaucoup d’entre nous considèrent comme l’événement majeur de notre pays depuis son indépendance en 1956, sans parler de son onde de choc qui parcourut le monde arabe en 2011 et qui se manifeste aujourd’hui encore en Algérie et au Soudan.

Nous nous exercerons en une heure et demi à dresser ensemble l’inventaire des freins à la démocratie locale qui seront classés par typologie (institutionnel, managérial, socio-économique, culturel) et que nous décrirons à partir de nos observations à La Marsa.
Le débat avec l’assistance, que nous espérons fécond, approfondira cette problématique en veillant :

A. à identifier d’autres obstacles insoupçonnés et en particulier ceux qui marginalisent ou excluent les forces vives de la société civile et locale que sont les jeunes, les femmes, les adultes engagés, les intellectuels,

B. à inventer des solutions innovantes et audacieuses et,

C. définir les conditions optimales pour leur application sur le terrain.

Telles sont les principales articulations de cette rencontre qui aura lieu le 29 septembre à 11h au B7L9 à Bhar Lazreg.

Commentaires: