Foued Mebazaa persona non grata au Fark de Zine El Abidine Ben Ali

Illustration

A en croire les informations du journal La Presse, l’ancien président intérimaire de la République et président de l’ancienne Chambre des Députés Foued Mebazaa, n’était pas le bienvenu à la cérémonie du Fark du président déchu Zine el-Abidine Ben Ali en raison de ses positions après la chute du régime de ce dernier.

En fait, la cérémonie a été organisée, il y a quelques jour par sa première femme, Naima Kefi, dans sa maison à Carthage Dermeche, en présence de ses filles Ghazoua, Syrine et Dorsaf, ainsi que ses gendres Slim Chiboub, Marouene Mabrouk et Slim Zarrouk. Lors de cette cérémonie la tension était palpable entre Foued Mebazaa et notamment l’ancien ministre de Ben Ali, Abdallah Kallel qui a même refusé de le saluer.

La Presse confirme également que l’entourage de Ben Ali accuse Mbazaa « d’avoir dénaturé l’histoire dans ses différentes apparitions médiatiques à propos de la fameuse journée du 14 janvier 2011, notamment par abus de déformation des faits, de populisme et même d’ingratitude ».

« On en venait à constater que les présents, que ce soit du côté de la famille de Ben Ali, ou du côté des ministres et personnalités qui avaient travaillé sous sa direction, voyaient d’un mauvais œil sa présence à la cérémonie du Fark. Chose qui l’a poussé à quitter les lieux rapidement lorsqu’il réalisa qu’il n’était pas le bienvenu », a-t-on témoigné.

Commentaires: