Faillite de Thomas Cook : Jusqu’à trois ans pour rembourser les hôteliers tunisiens

René Trabelsi, ministre du Tourisme et de l’artisanat

Dans une interview accordée au quotidien La Presse, le ministre du Tourisme René Trabelsi est revenu sur l’affaire de la faillite du voyagiste britannique Thomas Cook, dont la Tunisie a été lourdement impactée.

Le ministre a affirmé dans ce sens que son département accompagnera les hôtels tunisiens dans leur démarche juridique pour obtenir gain de cause et se faire rembourser par les parties britanniques. Et de reconnaître d’autre part, que ces démarches sont longues et dureront en moyenne entre deux et trois ans.

« S’il le faut nous mettrons des avocats pour suivre le dossier de près, assure le ministre. Nous allons accompagner les hôteliers tunisiens dans leur démarche », a-t-il souligné.

Sur fond de l’affaire de la faillite du tour-opérateur britannique Thomas Cook, le gouvernement britannique a entamé le rapatriement de ses ressortissants qui séjournent en Tunisie. En effet, un airbus A380 de provenance de Londres a atterri, ce mardi, à l’Aéroport international Enfidha-Hammamet, pour assurer le retour de 471 touristes britanniques, après leur séjour en Tunisie.

Les pertes du secteur du tourisme, estimées à 60 millions d’euros, soit 200 milliards, seront accablants pour les hôteliers tunisiens qui se trouvent, depuis le mois de juin, non payés par le voyageur britannique.

A l’issue de la réunion de crise tenue ce mardi au ministère du Tourisme, le ministre du Tourisme René Trabelsi a affirmé que les autorités britanniques vont créer une caisse qui règlera les dettes du voyagiste Thomas Cook, qui a fait faillite, auprès des hôteliers tunisiens.

Commentaires: