La faillite de Thomas Cook coûterait 200 milliards aux hôteliers tunisiens

Avec la faillite du voyageur Thomas Cook, annoncée officiellement ce lundi 23 septembre 2019, les hôteliers du monde entier font le point sur la situation. Les conséquences seront ressenties dans les semaines à venir, et la Tunisie n’est pas épargnée.

S’exprimant à Tourmag, le président de l’Union nationale de l’industrie hôtelière (UNIH), Afif Kchouk a estimé que pour les hôteliers tunisiens, les conséquences seront « terribles », notamment en raison du non-paiement des hôtels depuis juin.

« Nous estimons aujourd’hui une perte de l’ordre de 200 millions de dinars soit 60 millions d’euros pour l’ensemble des hôteliers. Les compagnies aériennes Tunisair et Nouvelair seront également affectées par la faillite », a-t-il ajouté, soulignant la gravité de la situation qui a lieu en début de moyenne saison.

De son côté, le président de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) Khaled Fakhfekh a fait savoir ce lundi que les dettes de Thomas Cook auprès des hôtels tunisiens se situent entre 50 et 100 millions de dinars.

« Le gouvernement britannique a demandé à ne pas impliquer les touristes et s’est engagé à payer des dettes », a-t-il ajouté sur Shems fm.

Commentaires: