La HAICA a enregistré 27 infractions lors de la couverture de la Présidentielle

La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a enregistré 27 infractions avant et pendant la campagne électorale de l’élection présidentielle anticipée.

Parmi ces 27 infractions, 17 sont considérées comme des infractions dangereuses et ont été enregistrées pendant la campagne électorale, a indiqué ce vendredi 20 septembre 2019, le président de la HAICA, Nouri Lejmi, lors d’une conférence de presse destinée à présenter les résultats de l’examen de la couverture médiatique de la présidentielle.

Par ailleurs, la HAICA a infligé une série de sanctions à plusieurs radios et chaînes TV. L’instance a infligé une amende de 20 mille dinars à la radio Express FM, une amende de 10 mille dinars à la chaine TV Al Janoubeya, une amende de 3 mille dinars à la radio privée Ibtissema FM, toutes dans le cadre de la campagne électorale.

La HAICA a également infligé mercredi, une amende de 40.000 dinars à Nessma TV, notamment pour avoir fait de la publicité politique au profit de Nabil Karoui et une autre de 20 mille dinars à Zitouna TV pour avoir fait de la publicité politique au profit d’un candidat à l’élection présidentielle anticipée.

Commentaires:

Commentez...