Le Sud tunisien et les quartiers populaires ne voteront pas centriste

Angle aveugle de l’élection présidentielle, le vote sudiste et celui des quartiers populaires restent nimbés de mystère.

En effet, si le Sud devrait majoritairement islamiste, les quartiers populaires s’apprêtent à donner leurs voix aussi bien aux populistes qu’à différents courants de l’Islam politique.

Avec près de 20% de la population, le Sud tunisien comprend plus de 50% du territoire national. De même, disséminés à travers le pays, les cités populaires auront aussi leur mot à dire dans cette élection.

Plusieurs analystes et éditorialistes ont tendance à négliger ces électeurs qui pèseront de tout leur poids et pourraient créer la surprise.

Commentaires: