Une seule prison ne souffre pas d’encombrement en Tunisie

Une seule prison ne souffre pas d’encombrement en Tunisie

Par -
Illustration

« La seule prison en Tunisie à ne pas présenter d’encombrement, est la prison civile des femmes à la Manouba », a fait savoir ce lundi 9 septembre, Fathi Jarray, président de l’Instance Nationale pour la Prévention de la Torture (INPT). Et de noter que la moyenne générale du surpeuplement carcéral en Tunisie, atteint les 150% et peut atteindre les 300% dans certaines prisons à l’instar de celles de « Sidi Hmed » à Kairouan, et celle de « Harboub » à Medenine.

Dans une déclaration à la TAP, Jarray a indiqué que « l’INPT reçoit hebdomadairement, et parfois, quotidiennement, trois avis concernant des espaces privatifs de liberté », soulignant que depuis janvier 2019 jusqu’au 7 septembre de la même année, son instance a effectué entre 10 et 15 visites de terrain et préventives dans ces espaces.

Jarray a expliqué que ces visites préventives sont également inopinées, dans l’objectif de contrôler la conformité des conditions de détention avec la législation nationale et les normes internationales en la matière , et afin de veiller à ce que ces lieux soient exempts de « toute pratique dégradante, cruelle, inhumaine ou de torture ».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo