416 infractions lors de la première semaine de la campagne électorale

Illustration

Selon l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) 416 infractions électorales ont été enregistrées lors de la première semaine de la campagne électorale de la présidentielle anticipée.

Selon Adel Brinsi, membre de l’Isie, « ces infractions ne sont pas qualifiées de crimes électoraux ». Selon ses dires, déchirer des affiches de candidats ou coller des affiches en dehors des espaces réservés ou encore organiser des activités sans en aviser l’ISIE, constituent les principales infractions enregistrées.

Brinsi a fait savoir, dans une déclaration aux médias, que la plupart des infractions a été enregistrée dans les circonscriptions Tunis 1 et 2 (80 infractions) et Sfax 1 et 2.

Commentaires: