Abdelfattah Mourou réagit aux accusations de tentative de coup d’Etat

Abdelfattah Mourou réagit aux accusations de tentative de coup d’Etat

Par -

Abdelfattah Mourou, candidat d’Ennahdha à l’élection présidentielle a réagi aux accusations du ministre de la Défense, Abdelkrim Zbidi selon lesquelles le pays a frôlé une tentative de coup d’Etat à l’Assemblée des représentants du peuple, le 27 juin dernier, désormais dénommé le « jeudi noir ».

Dans une déclaration à la radio Mosaique fm, Abdelfattah Mourou, a qualifié les accusations d’Abdelkrim Zbidi, de spéculations qui entrent dans le cadre de sa campagne électorale.

Zbidi, a qualifié le jeudi 27 juin 2019, de « jeudi noir », indiquant qu’un coup d’Etat a été évité après la diffusion de la rumeur de la mort du président Béji Caid Essebsi simultanément au double attentat qui a frappé la capitale.

Zbidi a déclaré, hier soir, dans une interview accordée à Hannibal TV que cette tentative avait échoué après le retour de Mohamed Ennaceur à son poste à la tête du Parlement, peu après son départ pour une convalescence.

Il a également déclaré qu’il avait l’intention de boucler le Parlement afin d’empêcher certains députés de se réunir et « se retourner contre la légitimité », a-t-il ajouté. Zbidi a assuré, dans ce sens, avoir contacté le Chef du gouvernement Youssef Chahed pour l’informer de cette proposition et avoir trouvé du soutien de la part d’El Kasbah..

Il a ajouté qu’il avait donné l’ordre d’encercler l’hôpital militaire où le défunt président se trouvait, ainsi que d’autres sites sensibles dans différentes régions du pays, et avait ordonné de décréter l’état d’alerte aux sein des unités militaires.

Mourou a estimé que ces accusations sont exagérées et leur timing suspect. « Il s’agit d’une affaire qui touche la sécurité nationale et qui sera donc traitée après les élections », a-t-il ajouté, notant que le fait de rester silencieux pendant plus d’un mois est mal intentionné.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo