Faux Parrainages : Trois candidats à la Présidentielle visés par une plainte...

Faux Parrainages : Trois candidats à la Présidentielle visés par une plainte à Sidi Bouzid

Par -

Trois nouveaux candidats à l’élection présidentielle anticipée du 15 septembre prochain font l’objet d’une enquête dans ce qu’on peut appeler l’affaire des faux parrainages.

Le ministère public au tribunal de première instance de Sidi Bouzid vient, en effet d’ordonner l’ouverture d’une enquête contre les candidats Omar Mansour, Mohamed Seghaïer Nouri et Hamma Hammami.

Ils sont poursuivis sur la base de plaintes déposées par des citoyens concernant les parrainages, a indiqué à la radio Mosaique fm, Houcine Jerbi, porte-parole du tribunal de première instance de Sidi Bouzid.

La brigade de recherche et d’investigation de la Garde nationale à Sidi Bouzid est en train de mener son enquête pour vérifier la crédibilité des plaintes.

Mardi 27 août, l’instance régionale indépendante pour les élections (IRIE) à Bizerte a reçu neuf recours concernant des parrainages de cinq candidats.

Une enquête a également été ouverte à Monastir contre le candidat à l’élection présidentielle, Lotfi Mraïhi concernant l’affaire des faux parrainages. L’enquête qui vise Lotfi Mraïhi et le coordinateur régional de sa campagne à Monastir concerne 9 faux parrainages.

Lotfi Mraïhi, avait été convoqué, dans un premier temps par la brigade de recherche de la garde nationale à Monastir qui l’a interrogé concernant l’affaire des faux parrainages en attendant d’interroger quatre autres candidats également visés par des plaintes de citoyens.

Les quatre candidats seraient Néji Jalloul, Mohsen Marzouk, Abid Briki et Hamma Hammami.

Toute cette affaire est en rapport avec les recours concernant des parrainages de candidats à Monastir. L’instance régionale indépendante pour les élections à Monastir (IRIE) a, en effet, reçu, 50 recours concernant des parrainages de candidats indépendants ou partisans à l’élection présidentielle anticipée.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo