Slim Azzabi se défend face à la polémique de la « conversation Whatsapp »

Slim Azzabi se défend face à la polémique de la « conversation Whatsapp »

Par -

Slim Azzabi, président de la campagne présidentielle du candidat à la présidence de Tahia Tounes Youssef Chahed, a fermement démenti ce qui a été publié concernant l’échange de messages entre lui et le journaliste Boubaker Ben akacha, soulignant que les captures d’écran diffusées sont truquées.

Les photos en question montrent une discussion sur le réseau social Whatsapp, entre Azzabi et Ben Akacha au sujet du tirage au sort pour la présentation par les médias nationaux publics des candidats à la Présidentielle.

Dans cette conversation, le responsable de Tahia Tounes appelle le journaliste à inviter Abdelkrim Zbidi avant Youssef Chahed et à le présenter « sous une mauvaise image ».

En réponse à ces photos, Azzabi a publié un statut Facebook dans lequel il explique que ces tentatives émanent de partisans de l’un des candidats à la Présidentielle « qui veulent diffamer les autres candidates et les journalistes ».

« Les personnes éthiques sont au-dessus du truquage des images et de la publication des conversations personnelles », a-t-il ajouté.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo