L’augmentation des frais d’inscription dans les universités françaises jugée ‘excessive »

La Fédération générale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) et le Syndicat français de l’Enseignement supérieur ont qualifié l’augmentation des frais d’inscription aux université françaises d’ »excessive ».

Le secrétaire général de la Fédération, Houssine Boujarra, a rappelé, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que le ministère français de l’Enseignement supérieur avait décidé d’augmenter les frais d’inscription pour les étudiants non-européens pour passer de 300 euros à 3000 euros.

Bouharra a dénoncé cette décision résultante, selon ses dires, d’une “politique libérale du ministère de l’Enseignement supérieur français”.

Du même avis, Anne Roger, Co-secrétaire générale du Syndicat français de l’Enseignement supérieur, a exprimé l’opposition de son entité quant à la décision du département français, estimant que ces augmentations sont excessives pour les étudiants.

Commentaires: