Elections: Révocation de tout imam en cas d’instrumentalisation partisane

Elections: Révocation de tout imam en cas d’instrumentalisation partisane

Par -
Photo d’illustration

« Le département mettra fin au service de tout imam ou cadre religieux qui aura commis des dépassements portant atteinte à la neutralité des mosquées et des lieux de culte et en lien avec toutes les formes de leur instrumentalisation à des fins partisanes », a averti, hier samedi 24 août, le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum.

Adhoum a déclaré ce samedi à l’agence TAP, en marge de sa participation à la conférence régionale sur « l’importance du rôle de l’imam prédicateur dans la consécration de la transparence des élections législatives et présidentielles 2019 », que le ministère a mis en place des règles concernant les prêches et le traitement immédiat de tout dépassement commis.

Organisée par le ministère des Affaires religieuses, en partenariat avec le bureau du Haut commissariat des droits de l’Homme à Tunis et l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), cette conférence régionale vise à sensibiliser à l’importance des règles inhérentes au discours religieux et le cadre juridique organisant les campagnes électorales.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo