Judaïsme tunisien : Aujourd’hui à Nabeul, pèlerinage au mausolée Yacoub Slama

Judaïsme tunisien : Aujourd’hui à Nabeul, pèlerinage au mausolée Yacoub Slama

Par -
Photo de Monique Hayoun
Le mois d’août coïncide désormais avec le pèlerinage annuel dédié au grand rabbin Yacoub Slama.
Traditionnellement organisé au printemps en période de Shavuot (la Pentecôte juive), ce pèlerinage a été décalé au mois d’août depuis quelques décennies.
Ce pèlerinage qui, dans le passé, était très suivi rassemblait de nombreux fidèles venus de partout en Tunisie, pour rendre hommage au très vénéré rabbin.
Yacoub Slama a vécu au dix-huitième siècle. Si l’on connait avec exactitude la date de son décès en 1774, celle de sa naissance reste imprécise.
Réputé pour son érudition et sa piété, le « tsadik » (saint homme) Yacoub Slama est également connu, dans la culture populaire, pour ses intercessions.
En effet, les personnes atteintes de stérilité ou souffrant de maladies incurables se rendent depuis des lustres sur sa tombe dans l’espoir d’une guérison.
Le pèlerinage annuel qui lui est consacré a des origines qui remontent aux années trente.
En effet, le vénéré rabbin est apparu en songe à Mardochee Karila, un notable nabeulien qui, dans un geste de reconnaissance, décida de lui construire un mausolée au cimetière juif de Nabeul.
Depuis, la tradition du pèlerinage a été institué et, selon, la coutume, les dons et revenus de cet événement sont dédiés aux indigents.
Talmudiste de premier plan, le « tsadik » Yacoub Slama compte parmi les disciples de Raphael El Fassi, un autre rabbin illustre dont le mausolée se trouve à Tunis.
De tradition immémoriale, ce pèlerinage associe les Nabeuliens de toutes confessions et accueille des pèlerins qui, désormais, viennent surtout de France.
Un effort louable de restauration du mausolée a été réalisé après les graves inondations du 22 septembre 2018 alors que le cimetière devrait prochainement connaître une campagne municipale.
Les cérémonies auront lieu aujourd’hui à partir de 17h. Bienvenue aux pèlerins et longue vie à cette tradition du judaïsme tunisien.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo