Présidentielle : Ces candidats qui ont perdu « bêtement » 10 mille dinars

Présidentielle : Ces candidats qui ont perdu « bêtement » 10 mille dinars

Par -
Illustration

Parmi les conditions pour déposer sa candidature à la Présidentielle anticipée du 15 septembre, il était exigé de verser une caution de 10 mille dinars. Et malheureusement pour certains candidats cette somme n’est pas remboursable en cas de refus du dossier de candidature.

Dans une déclaration à l’agence TAP, le membre de l’Instance électorale ISIE Farouk Bouaseker a affirmé que 41 candidats ont versé cette caution alors que leurs dossiers étaient manquants. Il a expliqué dans ce sens que l’ISIE n’est pas appelée à rembourser les candidats dont les dossiers ne sont pas conformes aux exigences et conditions de candidature.

Au total, 97 prétendants se sont portés candidats à l’élection présidentielle anticipée du 15 septembre prochain dont 42 pour la seule journée du vendredi dernier, et ont déposé leur dossier au siège central de l’Instance Supérieure Indépendantes des Elections (ISIE).

Le dépôt des dossiers de candidature à la présidentielle anticipée a démarré le 2 août 2019 et a été clôturé hier, vendredi 9 août 2019. Après avoir annoncé le nombre de 98 candidats, Farouk Bouasker, membre de l’ISIE a rectifié le nombre final de candidats qui s’établit à 97.

Parmi tous ces candidats seuls 25% des postulants répondent aux critères de la loi électorale dans la mesure où une quasi majorité des candidats n’ont pas récolté les parrainages nécessaires ou n’ont pas versé les 10.000 dinars à l’Etat.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo