Contrastes : A l’entrée de la rue Jemaa Ezzitouna, du temps de...

Contrastes : A l’entrée de la rue Jemaa Ezzitouna, du temps de la rue de l’Eglise

Par -

La rue Jemaa Ezzitouna est la plus passante des artères du souk de Tunis. Elle tient lieu de rue commerçante et mène jusqu’à la grande mosquée.

On trouve dans cette rue de nombreux commerces pour l’essentiel destinés au touristes de passage mais attirant aussi une clientèle locale.

Dans le temps, cette artère principale proche de Bab Bhar se nommait rue de l’Eglise. Ce nom lui avait été attribué en raison de la présence de l’église Sainte-Croix, principal sanctuaire catholique dans la médina de Tunis.

En ce temps, les commerces actuels étaient tenus par d’autres propriétaires et gérants dont cette carte postale des années cinquante nous renseigne sur les raisons sociales.

Cette image nous permet de remarquer la Maison Disegni et surtout le restaurant Eugène. Cette enseigne « Chez Eugène » était alors l’un des incontournables de la ville, avec son restaurant et aussi son hôtel.

Installé dans l’ancien palais Raffo dont l’origine remonte au début du dix-neuvième siècle, « Chez Eugène » comptait en effet parmi les grands restaurants du Tunis de l’époque.

Remarquables contrastes qui renseignent sur les mutations d’une ville et aussi sur le passage de témoin entre commerçants.

Car, si la Maison Disegni a laissé son emplacement a un commerce de tissus, le restaurant lui existe encore de nos jours à l’enseigne du Pacha.

Comme quoi, tout se transforme mais rien ne change véritablement !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo