Abir Moussi affirme avoir subi des pressions pour renoncer à sa candidature

Abir Moussi affirme avoir subi des pressions pour renoncer à sa candidature

Par -

Lors d’un meeting tenu hier mercredi 7 août à l’Ariana, la présidente du parti destourien libre a révélé qu’elle a subi des pressions pour retirer sa candidature à la Présidentielle au profit de celle du ministre de la Défense démissionnaire Abdelkarim Zbidi.

« On m’a accusée de non patriotisme si je ne retirais pas ma candidature », a-t-elle dit, dénonçant de telles pratiques qui porteraient atteinte à la démocratie.

Moussi a, d’autre part, commenté sa candidature affirmant qu’il s’agit d’un moment historique dans la mesure où une femme de 44 ans se porte candidate à la présidentielle.

Abir Moussi avait déposé sa candidature le premier jour de l’ouverture du dépôt des dossier, soit le 2 août dernier. Elle avait exposé, dans des déclarations aux médias, les grandes lignes de son programme électoral.

Le ministre de la Défense nationale, Abdelkrim Zbidi, a déposé officiellement sa candidature à l’élection présidentielle anticipée du 15 septembre prochain, ce mercredi 7 août, et a annoncé avoir démissionné de son poste après cette candidature.

Zbidi a indiqué qu’il continuera à exercer ses fonctions à la tête du ministère de la Défense nationale jusqu’à la nomination d’un successeur à ce poste.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo