Tunisie : Conditions d’éligibilité du Président de la République

Qui peut prétendre à la présidence de la République ? En Tunisie, certaines conditions sont imposées par la loi électorale promulguée le 26 mai 2014 pour être candidat à l’élection présidentielle.

Il faut d’abord être tunisien de confession musulmane et être âgé de 35 ans au moins. Dans le cas où le candidat possède une autre nationalité, il doit présenter dans son dossier de candidature un engagement d’abandon de l’autre nationalité.

Il faut être parrainé par 10 élus de l’assemblée des représentants du peuple ou 40 des présidents des conseils de collectivités locales élus ou par 10.000 électeurs inscrits et répartis sur au moins 10 circonscriptions.

Il faut également déposer au Trésor public tunisien une caution financière d’une valeur de 10.000 dinars qui sera restituée si le candidat obtient au moins 3% des suffrages.

Dans le cadre de son interview, hier, Youssef Chahed a d’ailleurs critiqué ces conditions jugées trop légères, selon lui, indiquant qu’il était nécessaire d’exiger un Bulletin numéro 3 et de pouvoir vérifier si le candidat est en règle avec le fisc.

Commentaires: