Tunisie : 5000 dépassements enregistrés dans les institutions publiques

Le président de Le Haut comité du contrôle administratif et financier, Kamel Ayadi a déclaré mercredi que 5000 violations et infractions ont été enregistrées dans les institutions publiques.

Il a souligné que ces infractions sont liées à des manques dans la gestion de l’administration publique dans ces institutions, telles que la mauvaise gestion des ressources humaines et des transactions publiques, mettant en garde contre les conséquences financières de ces déséquilibres.

Le responsable, qui s’exprimait sur Jawhara fm, a prédit que le comité sera en mesure de régler 85% de ces violations en six mois.

Le programme de réforme vient en partenariat avec l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et s’inscrit dans le cadre d’un projet de suivi de près, d’une durée de six mois.

Commentaires:

Commentez...