Tunisie : Par le biais de son ambassadeur, l’UE défend l’ALECA

Tunisie : Par le biais de son ambassadeur, l’UE défend l’ALECA

Par -

L’ambassadeur de l’Union Européenne (UE) en Tunisie, Patrice Bergamini, a déclaré que la polémique sur l’accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) est basée sur des arguments sans fondement, trompeurs et de mauvaise foi.

Il a souligné, dans une déclaration accordée au journal « Le Monde » que la Tunisie bénéficiera davantage de cet accord que l’Union européenne, notant que « la transition démocratique ne peut réussir que s’il y a une transition économique et une redistribution de la richesse nationale ».

Il a souligné que l’ALECA constituait en réalité une résistance aux positions monopolistiques, considérant que « certaines familles tunisiennes ne veulent pas que les jeunes investisseurs réussissent, de peur d’une intensification de la concurrence ».

Bergamini a également considéré que la Tunisie n’est pas assez prête, sur le plan économique et social, à se protéger des troubles en Libye ou potentiellement en Algérie.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo